archives 2015

archives 2014

archives antérieures à 2014

 

les soirées à venir

 

infos pratiques

 

facebook

 

s'abonner à notre newsletter

MERCREDI 24 MAI 2017
20h

ONCEIM

"Gonesse extension v0.2"
Laminaire #6

 

mercredi 24 mai à 20h

L' ONCEIM et La Muse en Circuit propose depuis septembre 2015 à tous les habitants de Gonesse une nouvelle expérience humaine et musicale. Grâce à la mise en place de nombreux ateliers et d’installations participatives, chacun a pu trouver sa voi(e/x) musicale. Ce concert est la première restitution de ce grand orchestre d’un genre nouveau, dans lequel se mêlent la musique électronique et les voix, les instruments traditionnels et tous les objets sonores imaginables !

 

Programme :

 

►Gonesse extension v0.2 de Deborah Walker pour l'orchestre participatif de l'ONCEIM (ONCEIM + habitants de Gonesse) (50 mn)

 

entracte

 

►LAMINAIRE #6, nouvelle création de l'ONCEIM (35 mn)

Retrouver l'événement sur Facebook


L'ONCEIM est soutenu par le Ministère de la Culture et de la communication / Drac Ile-de-France et par la SACEM

 

   
VENDREDI 19 MAI 2017
19h00

les Journées d'Informatique Musicale 2017

Concert des lauréats JIM2017

vendredi 19 mai à 19h00

Chaque année, les Journées d'Informatique Musicale réunissent des chercheurs, développeurs et différents acteurs de la vie musicale utilisant l'informatique comme outil de diffusion, de création, d'interprétation ou de pédagogie.

 

Le programme du concert le 19 mai présentera les pièces des six lauréats "Appel à oeuvres de musique mixte et de musique acousmatique", deux jeunes compositeurs du PSPBB et une création en version octophonie d'Anne Sedes qui sera la keynote invitée de notre JIM 2017.

 

Interprètes :

Veronica Charnley - Voice
Jeffrey Stonehouse - Flute
Mengmeng Wu - Guzheng
Ga‘lle Dupont - Accordéon
Kioomars Musayyebi - Santoure

Projection des oeuvres acousmatiques sur l'acousmonium MOTUS par Olivier Lamarche et Nathanaëlle Raboisson

 

PROGRAMME :
3 pièces de musique mixtes :

James O’Callaghan : For or from pour soprano, flûte et traitement
Yixuan Zhao : Xuan Niao pour guzheng, accordéon et électronique
Ali Ostovar : Le corde sul corpo pour santoure et électronique

 

3 pièces de musique acousmatiques :
James O’Callaghan : Objects-Interiors
Daniel Arango-Prada : Extase délicate de la mobilité
Vincent Guiot : Reste(s)

 

Participation des 2 étudiants en composition acousmatique du PSPBB
Raphaël Duquesnois : Domisoldo
Mirjana Nardelli : Against the grain


Création d'Anne Sedes
Anne Sedes : Prémisses pour corps infini pour version fixée en octophonie

 

 

Entrée libre

 

Concert organisé avec le soutien du Collegium Musicæ de Sorbonne Universités et en collaboration avec les Journées d’informatique musicale 2017, TPMC et Motus.

Consulter tous les informations des conférences et concerts JIM 2017 du 17 au 20 mai : https://jim2017.sciencesconf.org

   
JEUDI 18 MAI 2017
20h00

Trance Map

Evan PARKER - Matt WRIGHT - Toma GOUBAN

jeudi 18 mai à 20h00

A l'origine Trance map est le titre d'un disque sorti chez Psi construit par collages et juxtapositions d'enregistrements et d'endroits sonores transformés et agencés. Une cartographie se dessine au fur et à mesure que le son raconte.

Trance map trame un espace de densités, de matieres sonores abruptes, de cubes synthetiques, une ligne insistante traversant les temporalités.

 

Evan Parker, saxophoniste pionnier des aventures d'une musique à la fois libre, expressive et pensée developpe depuis les années 60 un language unique utilisant la respiration continue ainsi que l'electroacoustique dans des contextes allant du solo à de larges formations. Il a notamment joué avec Peter Brötzmann, Derek Bailey, Anthony Braxton, Cecil Taylor, Fred Frith, John Zorn.

Matt Wright joue un dispositif combinant vinyles et electronics. Il produit du son, en capte aussi, utilisant ce qui l'entoure comme source sonore, creant des jeux de reflet et de transformation, de confusion des temps. A la fois compositeur et improvisateur, professeur à l'université de Canterbury, il est à la croisé des cultures hip hop, musique contemporaine, musique ancienne, musique experimentale.

Toma Gouband joue des percussions faites de tambours de cymbales et de pierres sonnantes, exprimant une musique jouant avec les proportions entres les nombres, hors de tout esthétisme. 

 

"A Saint Merry nous avons choisi de jouer 2h30, le temps d'etre tous immergés, d'ouvrir un espace en profondeur, d'explorer un territoire ici et là inconnu, de laisser le son etre et devenir jusqu'à la fin du temps donné."

 

Trance map:

Evan Parker, saxophone
Matt Wright, electronics
Toma Gouband, percussions & lito

Retrouver l'événement sur Facebook

 

PAF : 12€ / 8€ (bénéficiaires minimas sociaux, étudiants)

   
MERCREDI 3 MAI 2017
20h00

La voix est libre !

"Les Exilés Poétiques"

mercredi 3 mai à 20h00

Soirée d'ouverture du festival la voix est libre

 

Déchiré par des conflits qui ont tué et déplacé des centaines de milliers de personnes, le Moyen-Orient n’en reste pas moins cette terre d’une immense richesse humaine, culturelle et civilisationnelle, située au carrefour de trois continents. Exilés d’hier et d’aujourd’hui sont les dépositaires d’une tradition belle et bien vivante, plus que jamais éprise de liberté, de mysticisme et de rêve. Loin de s’appesantir sur leur sort, leurs mots, leurs musiques, leurs danses sont autant de sources de vitalité, de paix et de résistance. Ils prodiguent la médecine de l'âme à qui sait tendre l'oreille, avec la force, l'humour et la bonté qui cultivent la flamme des vivants et et des morts.

 

 

Ode Aux Martyrs De La Révolution

 

Création La Voix est Libre 2017

 

Ouverture : Hind Meddeb

 

Moneim Rahma (Soudan, textes, voix)
Arthur H (voix / textes en français)
Rana Zeid (Syrie, textes)
Norah Krief (textes en français)
Naïssam Jalal (Syrie/France, ney, flûte traversière)
Karsten Hochapfel (violoncelle)

 

Hala Mohammad (Syrie, poèmes/voix)
Khaled Aljaramani (Syrie, oud/chant)
Noma Omran (Syrie, chant)

 

en co-production avec la maison de la poésie

 

avec le soutien de la Muse en Circuit, Centre national de création musicale

 

PAF : 20€ / 15€ (bénéficiaires minimas sociaux, étudiants)

Retrouver l'événement sur Facebook

   
VENDREDI 21 AVRIL2017
20h00

 

Croatian Amor + Andrea Belfi

Une soirée présentée par Latency Recordings

 

vendredi 21 avril à 20h00

Croatian Amor présente 'Love Means Taking Action' Live [Audio/Visuals] (posh isolation)

Figure charismatique de la jeune garde bruitiste scandinave et co-fondateur du label Posh Isolation, Loke Rahbek est un des artistes les plus prolifiques, versatiles et intéressants de sa génération, aussi bien en solo qu’au sein de ses diverses formations (Lust For Youth, Damien Dubrovnik, Body Sculptures). Il présentera - pour la première fois à Paris - son nouveau live audiovisuel ‘Love Means Taking Action’, projet le plus intime et poétique à ce jour sous son alias Croatian Amor.

 

www.poshisolation.net

 

Andrea Belfi Live (Latency Recordings / Room40)

Percussionniste et batteur Italien, Andrea Belfi développe depuis une vingtaine d'années un style de jeu unique au fil de nombreuses performances et sorties sur des labels comme Room40, Miasmah ou plus récemment Latency. A l’aise au sein de formations pratiquant aussi bien l’improvisation libre que les musiques électroniques et le rock alternatif, Andrea Belfi a accompagné des artistes comme Nils Frahm, David Grubbs, Carla Bozulich, Circuit des Yeux ou Bj Nilsen.

 

www.andreabelfi.com

 

PAF : 15€ / 10€ (bénéficiaires minimas sociaux, étudiants)

Retrouver l'événement sur Facebook

 

Avec le soutient de Sonic Protest

 

Le concert est désormais complet.
Toutefois, un nombre limité de place pourrait être remis en vente le soir du concert.
Merci de votre compréhension

   
MARDI 21 et JEUDI 23 MARS 2017
20h00

 

 

 

 

 

Festival SONIC PROTEST

 

mardi 21 mars à 20h00

NURSE WITH WOUND [UK]

 

MARTIAL BÉCHEAU [FR]

 

O. AUGST / A. BELLENGER / S-Å. JOHANSSON
jouent « CHANTE FRANCE ! »
[FR/ALL/SE]

 

16€ (+ frais de location) en prévente / 18€ sur place | Réserver une place

Retrouver l'événement sur Facebook

 

 

 

jeudi 23 mars à 20h00

ART KILL ART - 10 ANS DÉJÀ ! [FR]

10€ (+ frais de location) en prévente / 12€ sur place | Réserver une place

Retrouverver l'événement sur Facebook

 

Retrouver le détail de chaque soirée ainsi que tous les concerts du festival sur le site de SONIC PROTEST

   
10 NOVEMBRE 2016
20h

GRAINDELAVOIX

 

Vêpres chypriotes (ca 1430)

 

Jeudi 10 novembre - 20h

Exceptionnellement, les Rendez-Vous Contemporains accueilleront de la musique ancienne !
Subjugués par le magnifique travail de ensemble vocal de BJÖRN SCHMELZER, nous avons trouvé un lien évident entre l'exploration des sonorités et timbres de cette musique du 15ème siècle et le travail sur le son de certains musiciens et compositeurs contemporains.

Nous sommes donc très heureux d'accueillir, en partenariat avec la Fondation Royaumont le GRAINDELAVOIX pour ce concert de sortie d'album.

 

Vêpres chypriotes (ca 1430)
Motets de Jean Hanelle, Chants de tradition byzantine et maronite.

 

Autour des motets de Jean Hanelle conservés dans le manuscrit de Turin et composés à Chypre (dernier bastion Catholique au XVe s.) par ce compositeur originaire de Cambrai mais évoluant au sein de la cour Normande qui gouvernait Chypre, Graindelavoix dévoile la magie des répertoires sacrés méditerranéens au travers des liens qui unissent la polyphonie savante occidentale au chant byzantin, ainsi qu’aux traditions maronite et soufie. Par cette proposition, c’est toute la tradition d’interprétation du répertoire tardif
du gothique flamboyant qui est remise en question. La prise en compte d’un contexte traversé par différentes traditions qui coexistent permet de court-circuiter, par la pratique, la représentation même que l’on se fait du répertoire de l’ars subtilior.
Les chanteurs qui composent Graindelavoix composent, au sens le plus subjectif, avec leur histoire, leur culture et leur… grain de la voix. Venant de différents pays (Belgique, Estonie, Grèce, Roumanie, Etats-Unis, France, Hollande, Syrie, Maroc), Björn Schmelzer intègre et assimile la diversité des cultures pour nourrir de l’intérieur son interprétation des répertoires oubliés. Graindelavoix réconcilie d’une manière inouïe le plaisir de la musique à la pensée en mouvement. C’est aussi ce qu’offrent l’histoire et l’écrin de l’abbaye de Royaumont. En résidence pour trois ans à Royaumont, Graindelavoix
travaille en 2016 sur le XVe siècle et Guillaume Du Fay, au croisement d’influences multiples jamais prises en compte dans l’interprétation. Une autre révolution se prépare.

 

 

GRAINDELAVOIX / BJÖRN SCHMELZER (dir)
avec Anne-Kathryn Olsen, Razek-François Bitar, Albert Riera, Andrès Miravete, Adrian Sîrbu, Marius Peterson, Tomàs Maxé, Bart Meynckens et Jean-Christophe Brizard.

 

Retrouvez la soirée sur Facebook

09 NOVEMBRE 2016
20h30

OISEAUX-TEMPÊTE & Guests
KARKHANA
MOSHE O'GRADY

 

Free-Post (Paris) + Free Middle-Eastern Music (Beyrouth - Le Caire - Istanbul) + warm-up drone (Paris)

 

Mercredi 09 novembre - 20h30

Les Rendez-Vous Contemporains de Saint Merry, Babbel Productions & AFX Booking présentent un concert inédit de OISEAUX-TEMPÊTE [featuring Paul Régimbeau (Mondkopf) & Stéphane Rives], KARKHANA + MOSHE O'GRADY

 

►KARKHANA
Free Middle-Eastern Music (Beyrouth - Le Caire - Istanbul)
Regroupant quelques uns des improvisateurs les plus innovants de Beyrouth, d'Istanbul ou du Caire, KARKHANA voit le jour en février 2014 avec la vision ambitieuse d'embrasser les éléments musicaux des trois grandes scènes expérimentales de la région - Liban, Egypte, Turquie. Assemblage unique combinant free-jazz, envolées psychédélique et éléments musiciaux traditionnels (shaabi, tarab...), ce "supergroupe" s'appuie sur les capacités multi-instrumentales de ses membres tels que Sam Shalabi (Molasses, Shalabi Effect, Constellation Records), Sharif Sehnaoui & Mazen Kerbaj (Al Maslakh, Annihaya Records), Maurice Louca (Nawa Recordings), Umut Çağlar (KonstruKt) & Tony Elieh (Scrambled Eggs)... Terrain de jeu et de surprises tant pour l'auditeur que pour eux-même, KARKHANA invente la nouvelle musique libre du Moyen-Orient.


"This Middle Eastern supergroup first got together to celebrate the music of Egyptian surf guitarist Omar Khorshid – who was also a key figure in Oum Kalthoum’s orchestra – but their remit has expanded somewhat and now they’re fully committed to outer-perimeter explorations in Krautrock-leaning, cosmic free jazz" - The Guardian


"Imagine a cross between Kluster and Taj Mahal Travellers with a Middle Eastern feel" - Clear Spot
 
Mazen Kerbaj: trompette,mezmar
Umut Çağlar: anches,flutes
Sam Shalabi: oud, guitare
Sharif Sehnaoui: guitare
Maurice Louca: orgue
Tony Elieh: basse
Michael Zerang: batterie & percussions
http://www.karkhana-music.com/
https://soundcloud.com/karkhana

 

 

►OISEAUX-TEMPÊTE feat. PAUL REGIMBEAU (Mondkopf) & STEPHANE RIVES
Free-Post (Paris)
Formé à Paris en 2012 par les multi-instrumentistes Frédéric D. Oberland & Stéphane Pigneul, OISEAUX-TEMPÊTE (Sub Rosa) développe à géométrie variable et à l'âme une musique expérimentale fievreuse et provocatrice. En 2013, en collaboration avec le photographe Stéphane Charpentier ils ramenaient de voyages en Grèce les éléments d'une déflagration annonçant la contagion d'un bouleversement politique dont il est assez facile à présent de mesurer l'embrasement ; un premier album assumant ses langueurs cycloniques comme ses explosions orageuses. Pour ÜTOPIYA? (2015) les voyages se déplacent à Istanbul et en Sicile, le groupe s'élargit avec l'arrivée de G.W.Sok (ancien chanteur de The Ex) et de Gareth Davis à la clarinette basse ; plus indomptable, plus punk, leur odyssée sonique autour de la mer Méditerranée s'électrise et s'orientalise. UNWORKS & RARITIES (mai 2016, bilan d'inédits et de miscellanées) inclut ce même line-up enluminé par les percussions de Ben McConnell, Sylvain Joasson ou Jean-Michel Pirès et la présence cosmique de Christine Ott aux ondes martenot. Enregistré entre Beyrouth et Paris, le dernier volet de leur trilogie est prévu pour Mars 2017. OISEAUX-TEMPÊTE y convie la fine fleur de la nouvelle scène DIY du Moyen-Orient (Charbel Haber, Sharif Sehnaoui, Ali El Hout & Abed Kobeissy, Youmna Saba, etc) à dialoguer avec l'électronique vibrante de Paul Régimbaud (Mondkopf, Autre Noir), le souffle free de Stéphane Rives et les poèmes de Al-Maa'ri ou de Mahmoud Darwish.


"Transfigurer le chaos en beauté absolue. Oiseaux-Tempête donne dans l'ascensionnel sanglant, la montée métaphysique, le renversement de toutes les valeurs de la pop érigé en sentiment. Fatalement, c'est du lourd, et c'est très impressionnant." - The Drone
 
"Non content d'être l'une des formations françaises les plus intéressantes du moment sur disque, Oiseaux-Tempête est également entrain de proposer l'une des expériences live les plus étourdissantes de l'Hexagone." - New Noise Magazine
 
Frédéric D. Oberland: guitare, saxophone alto
Stéphane Pigneul: basse VI, moog
Sylvain Joasson: batterie & percussions
Paul Régimbeau: synthés analogique
Stéphane Rives: saxophone soprano
http://www.oiseaux-tempete.com/
https://soundcloud.com/oiseaux-tempete

 

 

►MOSHE O'GRADY 
warm-up drone (Paris)
Obsessionnellement, MOSHE O'GRADY rend hommage au travail des maîtres du minimalisme primaire. Note tenue, résonance harmonique et développement lent. 
"Draw a straight line and follow it"  - La Monte Young.
 
Moshé O'Grady: guitare

Retrouvez la soirée sur Facebook

28 OCTOBRE 2016
20h30

soundinitiative

créations musicales performatives

 

Vendredi 28 octobre - 20h30

 

Les Rendez-Vous Contemporains accueillent à nouveau l'ensemble soundiniative pour une soirée riche en performances et créations.

 

Le programme en détail :

Layeredspace
installation sonore
Joshua Hyde, Benjamin Soistier, Winnie Huang & Caleb Salgado

 

Desert surface, Euphrates from the desert escarpment, eastern edge
pour ensemble & bande
Charlie Usher

 

Discreet Observations for your Family's Peace of Mind,
pour 5 performers, 2 percussionistes, vidéo & bande
Jessie Marino

 

Reality & Secrets no. 2 Part II
oeuvre acousmatique
Natasha Barrett

 

Faction
pour piano, percussion & guitare électrique
Raphael Cendo

 

:such: + soundinitiative
pour cassettes amplifiées & ensemble

 

soudinitiative est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication

 

A LA RADIO

"A l'improviste" spécial CRAK #5

Retrouvez la 5ème édition du festival sur France Musique

 

"A l'improviste" tous les jeudis de 23h à minuit

"A L'improviste", le rendez-vous des musiques improvisées proposé par Anne Montaron sur France Musique, revient sur la dernière édition du festival Crak.

 

Ecouter l'émission en ligne ou récupérer le podcast

 

Accéder à la page de l'émission

21 OCTOBRE 2016
20h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Collectif WARN!NG

Bienvenue chez WARN!NG

 

Vendredi 21 octobre - 20h

Entre 20h et 23h, vous êtes conviés à vous napper d'ondes et vibrations que les membres du collectif sèmeront dans l'église S-Merri.
La soirée-festival prendra la forme d'une promenade parmi les représentations.


Au menu de cette soirée gourmande :
.La Nuit acoustique - scène 1
.duo Alvise Sinivia (piano) / Giani Caserotto (guitare)
.acousmonium alcôme - Cheval de 3 #2
.quatuor IMPACT - Les Automates de Descartes
.La Nuit acoustique - scène 2
.ToDO #2
.La Nuit acoustique - scène 3
.Solo #1 (Giani Caserotto, guitare)
.Solo #2 (Julia Robert, alto)
.Le son n'a pas de jambes sur lesquelles se tenir
.Open Calls, de et par Sylvain Devaux
.La Nuit acoustique - scène 4
.La Nuit acoustique - scène 5

 

Le collectif WARN!NG est un label de spectacle vivant. Sous cette dénomination originale, issue du monde phonographique, sont regroupés des musiciens, pour la plupart issus du Conservatoire de Paris. Ce microcosme bouillonnant de créativité se propose d’insuffler un vent de fraîcheur dans le monde musical.

Les projets hébergés par le collectif sont essentiellement consacrés à la nouveauté musicale, et WARN!NG souhaite favoriser en son sein l’émergence d’artistes audacieux. L’improvisation, l’espace, le mouvement, la scénographie, les nouvelles technologies, le texte, décuplent les éléments de vocabulaire possibles pour des projets qui ont en commun une certaine idée de la création aujourd’hui. Cette idée repose essentiellement sur un processus qui place au centre la relation particulière entre compositeurs et interprètes, chacun possédant une culture, un imaginaire, des techniques, un langage d’improvisateur, qui sont autant de richesses. C’est ce mode d’inscription dans la sociologie du monde artistique qui rend possible un travail original.

 

►La Nuit Acoustique - spectacle du Collectif WARN!NG et de Laurent Durupt
La Nuit Acoustique est un spectacle qui s’articule autour des propositions musicales de Laurent Durupt et Alexandros Markeas. L’argument fondamental de cette création originale est une lecture lucide, parfois cynique, souvent comique, de documents traitant du son comme moyen de manipulation. Faisant référence dans le titre à l’une des dernières lettres d’Urlike Meinhof décrivant ses sensations issues de la torture par la privation sensorielle, ce spectacle, coécrit par les interprètes et les compositeurs, ne se veut ni alarmiste, ni didactique, encore moins moralisateur ; c’est un espace d’écoute de ces sons détournés par la science et l’armée, que les membres de WARN!NG se réapproprient.
La Nuit Acoustique sera le fil conducteur de la soirée. Les différentes scène du spectacle seront à découvrir tout au long de la soirée ; en arpentant le temps et les volumes généreux de l'église Saint-Merri.

 

►Le son n’a pas de jambes sur lesquelles se tenir
Interprétation et création l Sabine Rivière et Alvise Sinivia
Le son n’a pas de jambes sur lesquelles se tenir explore la relation entre le corps et le piano ainsi qu’une manière différente d’exploiter l’instrument. Ce duo est un espace où le musicien et la danseuse ne se perçoivent plus comme tels. Ils n’ont plus leur rôle propre mais jouent une partition entremêlée, échangée, partagée. Comment la musique naît-elle de la nécessité de bouger ? De quelle manière faire sonner l’instrument en partant de l’engagement corporel ? Voici le point de départ de cette expérimentation. Le piano est exploité comme instrument musical multiple mais il est aussi concrètement utilisé en tant qu’appui physique. Il est un troisième corps, une troisième voix et devient un support de communication. De la fusion musicale et physique des trois corps naît une dimension plus théâtrale, un dialogue qui oscille entre soutien, complicité, manipulation, fusion, rejet, délire individuel et folie commune.
Ce duo est un extrait d’un cycle de création qui comprends plusieurs volets et qui sera développé par Alvise Sinivia à la Villa Médicis cette année.


►ToDO
Louise Hakim l danseuse
Carmen Lefrançois I saxophoniste
Comment intégrer dans la conception d’une œuvre musicale la dimension organique qu’induit le geste instrumental ? La question du format de l’écrit s’impose : comment graver le fruit d’échanges collectifs ? Quelle place laisser à la mémoire, tant auditive que visuelle ou corporelle ? À l’appréhension de l’instant ?
Les problématiques se génèrent mutuellement, se déploient comme un jeu de matrioshki. Un élargissement de l’espace scénique offre à rêver à la marge de l’incontournable écoulement du temps. par de fulgurantes traversées de l’espace, l’amplification suggère l’humainement inconcevable ; mais un principe de couplage, de duplication des êtres est privilégié pour observer les allers/retours fictifs dans ce temps.
Deux interprètes, une musicienne et une danseuse, incarnent une même entité. Toutes deux se déplacent, provoquent des sons, vivent, traversent ou rencontrent des situations.


►ToDO #2 avec des citations extraites du 1er tome, La présentation de soi, de La mise en scène de la vie quotidienne de Erving Goffman


►Open Calls pour hautbois et bande - Sylvain Devaux
La pièce propose une exploration de l’instrument, le hautbois, cherchant à ouvrir des possibles en se confrontant à sa technique et à ses limites. Cette recherche est à la source du matériau musical et participe de l’organisation de la forme : une transformation progressive de la monophonie à la polyphonie, de la polyphonie à l’harmonie. La micro-tonalité, les musiques indiennes et tribales ou encore les musiques de « drones » sont autant d’influences ayant contribué à forger l’esthétique musicale.
Après une introduction constituée de courtes sections et qui expose l’essence du matériau musical qui sera utilisé et développé par la suite, c’est d’un travail rythmique autour de différents “motifs” (“grooves”), qu’émerge peu à peu une sorte de danse tribale. C’est à l’apogée de cette danse, point de rupture dans l’activité musicale, que la section finale suggère une tout autre perception du temps. L’attention est alors moins centrée sur une “narration musical”, mais plutôt propose un environnement sonore immersif et un travail sur le spectre. Des résidus du discours initial y ressurgissent comme des souvenirs, reconfigurant le rapport sensible au matériau ainsi que notre perception du temps et du son.

 

►Quatuor IMPACT
Stéphanie Padel et Lika Laloum l violons
Julia Robert I alto
Anaïs Moreau l violoncelle
Les Automates de Descartes
Le quatuor IMPACT crée le projet Les Automates de Descartes suite à la rencontre de la jeune génération de compositeurs (Alessandro Perini, Simon Løffler, Simon Steen Anderson, Natacha Diels) au Festival de Darmstadt en 2014. Il intègre le collectif WARN!NG en 2016.
Le programme s'articule autour de six œuvres, dont deux créations. La démarche des interprètes est de travailler la relation entre le geste et le son, en jouant sur des illusions visuelles et sonores. Une des créations, composée sur mesure pour le quatuor par Alessandro Perini, s'intitule  Les automates de Descartes  et donne le nom au projet. Cette pièce  interroge la réalité de ce que l'on voit et de ce que l'on entend à travers quatre corps de musiciennes-machine.
Pour ce projet, les musiciennes collaborent avec Louise Hakim (chorégraphie et scénographie) et Johan Lescure (son et lumière).
Study for string instrument # 1 (2007) de Simon Steen-Andersen
« Movement of the sound or sound of the movement ? » Un simple sample est sans cesse répété pour être petit à petit disloqué en différents éléments individuels, dans un processus d’autonomie des mouvements eux-mêmes. La notation utilisée dans la pièce est essentiellement graphique. C’est autant une chorégraphie pour les interprètes qu’une pièce sonore pour les instruments. C’est un jeu chorégraphique –ou même une sorte de danse s’accompagnant elle-même.


►Acousmonium ALCÔME - Cheval de trois #2
Armando Balice, Livia Giovaninetti, Paul Ramage et Maylis Raynal I compositeurs et interprètes
Pour la deuxième fois, alcôme est  heureux de présenter sa nouvelle approche de l’interprétation acousmatique sur orchestre de haut-parleurs. Plutôt que de placer l’interprète comme chef d’orchestre unique de l’acousmonium, celui-ci prend la position d’un instrumentiste. Le projet Cheval de 3 s’apparente à un travail de musique de chambre. Un dispositif disposé en trois acousmoniums, trois consoles pour trois interprètes, chaque interprète a son instrument. Chaque pièce a été composée en six pistes spécifiquement pour ce dispositif. Chacune des six pistes est réparties en trois fois deux pistes pour trois interprètes en chargent chacun d'une stéréo simultanément! 
On garde ainsi les qualités d’une interprétation « traditionnelle » exécutée à partir d’un support audio stéréophonique en y ajoutant certaines propriétés du multipiste, tout en laissant un rôle capital aux interprètes dans la restitution de l’oeuvre en concert. Une nouvelle interprétation multicanale! 

07 OCTOBRE 2016
20h30

FESTIVAL
DES CINÉMAS DIFFÉRENTS
ET EXPÉRIMENTAUX DE PARIS

JESUS DER FILM de Michael Brynntrup

 

Vendredi 07 octobre - 20h30

Pour la première fois en France sera présenté à l’Église St Merry l'adaptation « underground » du Nouveau Testament orchestré par Michael Brynntrup, le bien nommé Jesus Der Film. Film collectif composé de 35 épisodes réalisés par 22 cinéastes allemands, ce cadavre exquis laisse apparaître comme seul élément unificateur Michael Brynntrup interprétant lui-même le héros du film.

JESUS DER FILM de Michael Brynntrup
(RFA, 127minutes, 1987, Super 8 sur fichier numérique, version originale sous-titrée en français)

Retrouvez crak sur Facebook

 

Dans le cadre du 18ème Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris (du 4 au 16 octobre 2016)
Tarif unique : 5 euros

22-23-24 SEPTEMBRE 2016
20h30

Festival Crak #5

Jeudi 22 septembre - 20h30

.Erwan KERAVEC - cornemuse (solo)

 

.ENTROPIA - Performance, installation, vidéo, électronique
Fraction (Eric Raynaud) : son
Louis-Philippe Saint Arnault : image

 

Cette soirée s’inscrit dans le cadre des Rendez-vous de Némo, Biennale internationale des arts numériques.

 

 

Vendredi 23 septembre - 20h30

.Lee PATTERSON - dispositif électro-acoustique (solo)


.ONCEIM - Orchestre / acoustique & électronique

création : Les machines orphelines
composition : Jérôme Noetinger


 

Samedi 24 septembre - 20h à 5h30 du matin

.NUIT DE NOCE DE LA NOVIA

 

Le festival CRAK & Sonic Protest se réunissent pour accueillir Nuit de Noces, une nuit blanche autour du collectif La Nòvia.

 

Le festival Crak#5 est organisé en collabotration avec la Muse en Circuit (Centre National de Création Musicale),

Sonic Protest et la Biennale Nemo (Arcadi)

 

Découvrez chaque soirée en détail sur le site du festival

Retrouvez crak sur Facebook

 

Tarifs : soirée (15€ / 10€) // pass festival (35€ / 25€)
Réservations : cliquez ici pour accèder aux réservations

VENDREDI 17 JUIN2016
20h

ONCEIM

nouvelles créations : Diagonales - Laminaire#3

 

vendredi 17 juin à 20h

L' ONCEIM et La Muse en Circuit propose depuis septembre 2015 à tous les habitants de Gonesse une nouvelle expérience humaine et musicale. Grâce à la mise en place de nombreux ateliers et d’installations participatives, chacun a pu trouver sa voi(e/x) musicale. Ce concert est la première restitution de ce grand orchestre d’un genre nouveau, dans lequel se mêlent la musique électronique et les voix, les instruments traditionnels et tous les objets sonores imaginables !

 

Programme :

 

►DIAGONALES de Benjamin Dousteyssier pour l'orchestre participatif de l'ONCEIM (ONCEIM + habitants de Gonesse) (50 mn)

 

entracte

 

►LAMINAIRE #3, nouvelle création de l'ONCEIM (35 mn)

Retrouver l'événement sur Facebook


L'ONCEIM est soutenu par le Ministère de la Culture et de la communication / Drac Ile-de-France et par la SACEM

 

   
VENDREDI 3 JUIN2016
20h30

"La Divine comédie" de Bernard Parmegiani et François Bayle

par Jonathan Prager sur l'acousmonium Motus

 

vendredi 3 juin à 20h30

"La Divine comédie" de Bernard Parmegiani et François Bayle
d’après Dante

 

Le programme en détail :

 

►Bernard Parmegiani
Enfer [1972, révision 1974] 62’
Prologue : la découverte de l’ombre - 1ère contrainte ou Mal-Mort - 2ème contrainte ou Les Portes - 3ème contrainte ou L’Impouvoir - 4ème contrainte ou Les Abysses - 5ème contrainte ou Les Monstres - 6ème contrainte ou Le Nœud ardent - 7ème contrainte ou Le Crépuscule de l’Aube.

 

entracte

 

►François Bayle
Purgatoire et Paradis terrestre [1972] 71’
Prologue : Danse des chiffres - Chiffre 1 : L’ange de Dieu - Chiffre 2 : La vallée des Princes - Chiffre 3 : La porte - Chiffre 4 : Les sculptures - Chiffre 5 : Extase - Chiffre 6 : L’Ange-Feu - Chiffre 7 : Epreuve des flammes - Chiffre 8 : Béatrice - Chiffre 9 : Transparence - Chiffre 10 : Figure supérieure.

 

Le voyageur est Dante, représentant de l’homme “au milieu du chemin de la vie”.
Il recherche Béatrice, son amour de jeunesse enlevé par la mort. Conduit par son gourou Virgile, il “descend” au ciel par le seul chemin possible – celui des Enfers – qui transperce le monde pour conduire au Mont Purgatoire qu’il lui faut, toujours conduit par Virgile, patiemment gravir.
A son sommet ce dernier l’abandonne. Mais l’y attend Béatrice, qui l’aidera à “franchir l’espace” jusqu’au Paradis philosophique et stellaire.
Une traversée du feu de l’amour : celui de Béatrice, personnifiant la « mélodie de couleur », l’élan vers la forme du Son parfait.
>avec la voix de Michel Hermon, le narrateur.

 

Retrouver l'événement sur Facebook

 

production : Motus, compagnie musicale
partenaires : La Muse en Circuit, Rendez-vous contemporains
concert soutenu par la spedidam
Motus est soutenu par : Ministère de la Culture et de la communication / Drac Ile-de-France au titre de l’aide aux ensembles conventionnés · Sacem-la culture avec la copie privée · Ville de Paris

 

   
DIMANCHE 29 MAI 2016
20h30

Les séances du Collectif Jeune Cinéma

DISTRUKTUR ❖ FILMESPERFORMANCE

 

dimanche 29 mai à 20h30

Melissa Dullius et Gustavo Jahn ont fondé Distruktur en 2006 après avoir quitté le Brésil et emménagé à Berlin. Ils avaient commencé à faire des films en 1999, d'abord en super 8, puis en 16 mm. Après avoir rejoint le collectif LaborBerlin en 2007, ils ont introduit des méthodes artisanales dans leurs productions. En plus de concevoir et de produire leurs films, ils y apparaissent en tant qu'acteurs et musiciens, et s’occupent d'une grande partie du travail en laboratoire et de post-production.

L'œuvre de Distruktur, interdisciplinaire, se compose de films, d'installations, de performances, de photographies, d'écritures et de graphismes. Elle franchit les divisions entre art et film, expérimental et narratif, photographie et image en mouvement.Elle a été présentée dans de nombreux festivals et centres d’arts (Berlinale, Turin, le Festival international de Moscou, Videobrasil, New Museum de New York, Paço das Artes de São Paulo, le Centre d'art contemporain de Vilnius…)

À l’occasion de cette soirée unique à l’Église Saint-Merri, le duo présentera 3 performances composées de projections 16mm, cinéma élargi, interventions sonores et concert de rock.

 

 

Au programme :

 

►ÉTERNAU ALTERSTEREO

2011 / projection double projecteur 16 mm / couleur / son numérique / 25min

Éternau, c’est d’abord un court-métrage, un phantasme tropical multicolore rendant hommage – non sans ironie – à quelques clichés du cinéma du XXe siècle, aux vedettes excentriques et à l'éxotisme. Le film reproduit et réinvente cette imagerie dans une perspective spatio-temporelle éloignée. La performance prend ce film comme point de depart, tout en se situant dans la pure tradition du cinéma élargi. Elle implique une double projection en 16 mm accompagnée d'un collage sonore. Juxtapositions, échos, deformations, tempête chaude sonore… Tous les rushs qui y sont utilisés ont été filmés en studio et dans différents lieux naturels du sud du Brésil, entre 2004 et 2006.

 

►FILME DE PEDRA

Projet en cours depuis 2012 / 16 mm / n&b / son en live / durée variable

Cette performance traite de la dimension mythique des pierres. Filmées dans le style du cinéma muet, des images dépeignent deux personnages nomades qui traversent des champs et des villes, évoluant au travers de plusieurs couches de la civilisation. En contrepoint, des portraits de pierres provenant de différents endroits et recuillies pendant des années. Les fréquences visibles et audibles des pierres y sont reproduites et amplifiées, accompagnées de musique, de parole et de sons réalisés en direct.

 

►NAVEGAÇÃO

Projet en cours depuis 2013 / projection double projecteur 16 mm / couleur / son en live / durée variable

Navegação (Navigation) consiste en un concert de rock accompagné d’une cascade d'images. L'écran reste d’abord noir, puis des images. Filmés, développés à la main et tirés par Distruktur au LaborBerlin, des essais, des films de voyage, des animations et divers fragments montés en sequence. On y croisera différents aspects de la recherche expérimentale dans le champ du cinéma photochimique, un navire qui navigue sur une mer de formes, de couleurs et de textures – un corps en mouvement.

 

Retrouver l'événement sur Facebook

 

Le site du collectif jeune cinéma

   
JEUDI 19 MAI 2016
20h30

 

 

 

Festival EXTENSION

TRANSGENRE : 2E2M / ZEITKRATZER

 

jeudi 19 mai à 20h30

Transgenre résulte du croisement hybride entre deux courants majeurs des musiques d’aujourd’hui et de deux de ses acteurs décisifs, 2e2m (France) / zeitkratzer (Allemagne). Nourrie de l’échange entre deux traditions – celle de la musique savante écrite et celle de la transcription live de partitions électroniques – cette collaboration s’affranchit des genres pour un son hors limites !

 

La rencontre est née du désir de décloisonner les esthétiques de création et, tout en partageant des approches et des cultures musicales radicalement distinctes, de dégager la voie à une nouvelle énergie.


Au programme :

.Lou Reed : création d’une version acoustique de Metal Machine Music (Parts 1-4)

Reinhold Friedl : création mondiale de Kraft

 

2E2M, zeitkratzer _musique
Pierre Roullier _direction

 

Coproduction : 2e2m, zeitkratzer, La Muse en Circuit – CNCM
Avec le soutien de IMPULS Neue Musik, fonds franco-allemand pour la musique contemporaine

Retrouver l'événement sur Facebook

 

Retrouver le détail de chaque soirée ainsi que tous les concerts du festival sur le site de La Muse en Circuit

 

   
MERCREDI 11 MAI 2016
20h30

 

 

 

 

Festival EXTENSION

Choeur Tac-Til + l'ONCEIM

 

mercredi 11 mai à 20h30

"Un chœur fait de souffles, de bourdons microtonaux, de voix organiques, liquides et gazeuses. Un chœur d’éther, spectral et concret où surgissent des glitchs sémantiques. Un chœur amplifié, qui effleure les oreilles. Un chœur dans la nuit, au détour du regard." Natacha Muslera.
En première partie, une nouvelle création du grand orchestre l’ONCEIM

 

Choeur Tac-Til

Chœur tac-til propose un concert-création où le spectateur-auditeur est plongé dans l’obscurité.
Du concert émanent des pièces vocales composées pour dix voix, impulsées et interprétées instantanément par le sens du toucher, à l’aide d’un Robot haptique, crée et adapté pour cet ensemble. Une écriture par contact se fabrique au sein du groupe, elle est polyglotte (10 langues + inventées), polyvoque, en modulation constante, éphémère, à peine écrite, elle s’efface aussitôt.

Mafalda Da Camara, Mélodie Duchesne, Gihane Elhassouni, Chérifa Harzallah, Angélique Huguenin, Franck Omer, François Parra, Karine Porciero, Alex Querel, Bruno Raby _voix
Robot haptique & Natacha Muslera _impulsion, composition

 

ONCEIM - nouvelle création collective

l’ONCEIM – Orchestre de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisation Musicales – est un grand ensemble de trente musiciens de très haut niveau venant d’horizons musicaux variés. L’ONCEIM s’attache à élaborer, expérimenter, réinventer les processus de création et d’écriture de la musique ainsi qu'à repenser la relation compositeur-interprète.

Retrouver l'événement sur Facebook

 

Retrouver le détail de chaque soirée ainsi que tous les concerts du festival sur le site de La Muse en Circuit

 

L'ONCEIM est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication

Coproduction : Gmem-CNCM-Marseille, Off-Cells
Diffusion : Le bureau Détonnant
Avec l’aide du Conseil Général des Bouches-du-Rhône dispositif chorale, et de la Région PACA pour la création des musiques savantes


   
VENDREDI 29 AVRIL 2016
19h30

SUPERNOVA

'satellite IV'

 

vendredi 29 avril à 19h30

De 19h30 à 23h avec en live Méryll Ampe, Cristian Vogel, Vadim Svoboda, Beepolar et Edith Progue et le phAUTOmaton de Philippe Boisnard.


Retrouver tous les détails de l'événement sur Facebook

 

Tarif unique : 10€


   
VENDREDI 15 AVRIL 2016
20h30

ENSEMBLE SILLAGES

'concert vibrations'

 

vendredi 15 avril à 20h30

Dans le cadre des Rendez-Vous Contemporains de Saint Merry, l’ Ensemble Sillages met en regard trois compositeurs habités par la relation de l’œuvre musicale à son environnement, à l’espace et au temps.
Mikrophonie I de Karlheinz Stockhausen, audacieuse et visionnaire, véritable invitation au voyage cosmique, a ouvert en 1964 des champs multiples à la création contemporaine. Six interprètes explorent la surface d’un tam-tam avec des accessoires insolites, récoltent les sons avec des microphones, les transforment avec des filtres et des potentiomètres. En jouant avec les hauteurs, les timbres et les intensités, ils façonnent l’entité spatiale du son.
Le travail des interprètes est tout aussi fondamental dans Cuarteto de Cuerdas número 2. Javier Torres Maldonado recherche la multidimensionnalité des sons par des gestes ondulatoires sur les instruments, donnant ainsi toute la puissance à sa composition.
Horizons inclinés de Jean-Luc Hervé nous fait percevoir le lieu autrement. Grâce à un dispositif acousmatique, les sons du violon se propagent mystérieusement, imprégnant l’espace d’une présence sonore organique.

 

Au programme :
Jean-Luc Hervé (1960)
Horizons inclinés (Ciacconia), aide à l’écriture de l’État, pour violon et dispositif acousmatique (création française)

 

Javier Torres Maldonado (1968)
Cuarteto de Cuerdas número 2, aide à l’écriture de l’État pour quatuor à cordes (création française)

Karlheinz Stockhausen
(1928- 2007)
Mikrophonie I (1964) pour deux percussionnistes, deux microphonistes et filtres sonores

 

L’ensemble Sillages :
Direction artistique, Philippe Arrii-Blachette
Lyonel Schmit, Sullimann Altmayer - violons
Gilles Deliège - alto
Ingrid Schoenlaub - violoncelle
Hélène Colombotti, Maxime Echardour – percussions
Ève Payeur, Vincent Leterme – microphones
Jean-François Charles, Stéphane Sordet – filtres et potentiomètres


Retrouver l'événement sur Facebook

 

Production : Sillages/DRAMA
Coproduction : La Muse en Circuit, Centre national de création musicale,
Les Rendes-Vous Contemporain de Saint-Merry
La diffusion de ce spectacle bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne


   
DIMANCHE 10 AVRIL 2016
20h30

Duo Tetsu Saitoh - Naoki Kita

Deux improvisateurs incontournables de la scène tokyoïte de passage à Paris

 

Tisha Mukarji

piano solo

 

dimanche 10 avril à 20h30

Retrouverver l'événement sur Facebook

 

Tetsu Saitoh - Naoki Kita

Tetsu Saitoh : contrebasse
Naoki Kita : violon

 

Tetsu Saitoh est l’un des contrebassistes les plus originaux, ingénieux et inventifs que l’on puisse entendre. Il exerce ses talents de l'improvisation libre au tango argentin en passant par le théâtre musical, le théâtre No, la musique chamanique coréenne, le jazz. Il a collaboré avec une multitude de musiciens, des poètes, des peintres, des danseurs et des groupes de théâtre. Tout concourt à l’enrichissement de son univers musical et solidifie sa croyance dans la puissance de la musique.
Pour Saitoh, la musique est une question de foi. Comme il l’explique, « la musique n’est pas le résultat final, ni l'expression de soi, mais les questions que l’on dirige vers l’intérieur. La musique est au-delà des individus. »
Ses albums et DVDs récents, nous montrent à quel point sa vision artistique est à la fois diversifiée et exigeante.

Le violoniste Naoki Kita est l’un des plus proches collaborateurs de Tetsu Saitoh. Comme lui, d’un naturel polyvalent, il a exploré de nombreux champs musicaux qui ont enrichi son vocabulaire et l’étendu de son jeu.
De formation classique, il a vécu en Argentine où il a étudié le « nuevo-tango » avec le violoniste de Astor Piazzola.
Bien familiarisé avec l’héritage du jazz, y compris dans ses versant les plus libres, c’est un formidable improvisateur plein de ressources.
Concernant leur duo, on pourrait presque parler d’interaction télépathique. Leurs deux sons ont une unité bien plus grande quand ils sont associés.
Ils étendent et élargissent les idées l’un de l’autre d’une manière si rapide et organique qu’il devient presque impossible de distinguer de quel instrument il s’agit.

 

découvrir Naoki Kita en vidéo

 

découvrir Tetsu Saitoh en vidéo

 

Tisha Mukarji
piano solo

 

Tisha Mukarji, pianiste, compositrice et improvisatrice propose une approche strictement instrumentale du piano par l’utilisation des techniques de préparation plutôt que par l’utilisation d’objets électroniques, techniques qui lui permettent de développer une musique atonale et concrète. Elle a joué dans des festivals partout dans le monde son solo de piano ainsi que des pièces pour ensembles, et a organisé et participé à de nombreuses conférences sur la pratique de la musique contemporaine.

 

Ecouter un extrait de la musique de Tisha Mukarji

 

 

Retrouverver l'événement sur Facebook

   
MERCREDI 6 et JEUDI 7 AVRIL 2016
20h00

 

 

 

Festival SONIC PROTEST

 

SONIC PROTEST est de retour pour deux magnifiques soirées !!

 

mercredi 6 avril à 20h00

ELLEN FULLMAN [USA]

Pour la première fois en France, cette légende des musiques minimalistes américaines vient installer son Long String Instrument à Saint-Merry.

Il s'agit d’un set de cordes pouvant mesurer jusqu'à 30 mètres, accordées en intonation juste, qu'elle met en vibration les mains couvertes de gants en colophane, afin de créer des sonorités inouïes et des vibrations puissantes évoquant les bourdons de la musique classique indienne aussi bien que les expérience du Theatre of Eternal Music. C’est tout l’espace environnant qui se met à vibrer !

Découvrir Ellen Fullman en vidéo

 

WILLIAM BASINSKI [USA]

 

SOURDURE [FR]

 

15€ / 17€ | Réserver une place

Retrouver l'événement sur Facebook

 

 

jeudi 7 avril à 20h00

AMM [UK]

(John Tilbury / Eddie Prévost / Keith Rowe)

En 2016, AMM célèbre cinquante et une années d’activisme musical radical et reste à ce jour un des groupe les plus influents de la musique expérimentale toutes catégories confondues.

Ecouter le zoom sur AMM fait par Clément Lebrun dans son émission, Le Cri du Patchwork, sur France Musique

 

JOACHIM MONTESSUIS [FR]

 

ALUK TODOLO [FR]

 

Avec le Soutien de La Muse en Circuit

 

15€ / 17€ | Réserver une place

Retrouverver l'événement sur Facebook

 

Retrouver le détail de chaque soirée ainsi que tous les concerts du festival sur le site de SONIC PROTEST

Ces deux soirées sont organisées avec le soutien de La Muse en Circuit

   
VENDREDI 18 MARS 2016
20h30

 

 

 

Le GGRIL

Grand ensemble d’improvisateurs

 

vendredi 18 mars à 20h30

 

Le GGRIL est un grand ensemble d’improvisateurs issu d’une petite ville de l’est du Québec et réunissant une instru- mentation bigarrée et électrique: guitares électriques, cordes et percussions à l’avant pour une plongée ludique et crue en territoire libéré.
Le GGRIL est actif depuis 2007 et réunit des musiciens issus de tous les univers. En plus de développer un répertoire personnel, l’ensemble a travaillé avec des musiciens de la trempe de Jean Derome, Xavier Charles (Fr), Evan Parker (Uk) Michael Ficher (Au), et Ingrid Laubrock (Usa).
L’ensemble est curieux et toujours à la recherche de nouvelles expériences musicales. Il a publié deux disques et a été remarqué dans plusieurs festivals et programmations au Canada dont le FIMAV (Victoriaville) et Open Waters (Halifax).

Avec : Olivier D’Amours (guitare électrique), Robert Bastien (guitare électrique), Rémy Bélanger de Beauport (violoncelle), Tom Jacques (percussions), Éric Normand (basse électrique), Alexandre Robichaud (trompette), Catherine Savard Massicotte (violon, voix), Robin Servant (accordéon), Raphaël Arsenault (violon), Marc-Antoine Mcakin-Guy (guitare baryton), Sébastien Corriveau (clarinette basse), Mathieu Gosselin (sax baryton), Gabriel Rochette (trombone), Luke Dawson (contrebasse), Élizabeth Lima (clarinette), Thomas Gaudet-Asselin (guiembri, basse).
La tournée du GGRIL est rendue possible grâce au soutien du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et de l'Office Franco-Québécois pour la jeunesse.

 

Plus d'infos : https:// ggril.wordpress.com/
GGRIL - improvisers orchestra Rimouski, Quebec

   

haut de page